Recevoir la communion eucharistique le dimanche ?

  • Il existe un Rituel de l’Eucharistie en dehors de la messe qui indique comment donner la communion en dehors de la messe, dans des circonstances bien particulières et relativement exceptionnelles.
  • En développant ce rituel pour valoriser la dimension ecclésiale (communier n’est jamais un acte isolé, mais un acte liturgique par lequel je suis uni et m’unis à l’ensemble des frères et soeurs qui font partie du Corps du Christ), nous vous proposons une démarche en sept étapes. Chaque dimanche, pendant le confinement, une feuille est disponible dans l’église.

Pour les modalités pratiques, en particulier les horaires, voir la page dédiée du site.

Proposition de démarche en sept étapes pour recevoir la communion en dehors de la messe (à l’église de la Trinité).

Etape 1 J’entre dans l’église

  • Je gagne une place libre dans la nef (à l’exception de la partie avant droite).

Etape 2 Je débute ma rencontre avec le Christ !

  • Je fais un geste de vénération (inclinaison, agenouillement, etc.) puis le signe de croix.
  • Je me mets en présence de Dieu en posant quelques actes de foi.
    Par ex. : « Seigneur Jésus, avec toute l’Église je crois [je veux croire] que tu es présent dans le Saint-Sacrement avec ton humanité et ta divinité » ; « Seigneur Jésus, je t’adore et je t’aime », etc.
  • Je confesse mon péché
    Par ex. en récitant le « Je confesse à Dieu ».
  • Je demande à Dieu la grâce de faire grandir maintenant mon amour pour l’Eucharistie :
    « Seigneur Jésus Christ, dans cet admirable sacrement, tu nous as laissé le mémorial de la Passion ; donne-nous de vénérer d’un si grand amour le mystère de ton corps et de ton sang, que nous puissions recueillir sans cesse le fruit de ta Rédemption. Toi qui règnes pour les siècles des siècles. Amen. »

Etape 3 Je prie personnellement devant le Saint-Sacrement, avec la Parole de Dieu

  • Si j’ai déjà médité les lectures de la messe ou assisté à une messe retransmise,
    je peux adorer le Seigneur quelques instants en silence. Pour m’aider, je peux méditer l’un des versets suivants :
    « Je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement » (Jn 6, 51) ;
    « Demeurez en moi, comme moi en vous. De même que le sarment ne peut pas porter du fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi. » (Jn 15, 4) ;
    « Moi je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. » (Jn 14, 6)
  • Si je n’ai pas eu l’occasion de méditer ou d’entendre les lectures de la messe,
    je peux consacrer un peu de temps à lire l’une ou l’autre lecture de la messe.

Etape 4 Je m’ouvre davantage à l’Église et au monde

  • Communier au Corps du Christ ressuscité, c’est aussi communier à son Corps qui est l’Église ; recevoir le « Sacrement de la Charité », c’est choisir de me donner davantage aux autres sous la conduite de l’Esprit Saint.
  • Je présente donc à Dieu quelques intentions de prières pour l’Église et le monde
    Par exemple : « Seigneur je te prie pour le pape François… », puis « Seigneur, je te prie maintenant pour ce pays en guerre… », puis « Seigneur, je te prie pour les malades atteints par le virus, en particulier pour X. et Y. », etc.
  • Je prends donc une petite décision concrète dans l’ordre de la charité
    « Seigneur, pour devenir meilleur, je prends la décision de faire… ce soir (ou cette semaine…). Je te demande maintenant la force de pouvoir faire ce petit pas et la grâce de m’en réjouir après l’avoir fait ! »
    Par exemple : rendre un service à la maison, appeler une personne isolée, m’arrêter auprès d’un pauvre pendant la semaine, me réconcilier avec un conjoint, prendre le temps d’exprimer de la gratitude vis-à-vis d’un collègue, etc.

Etape 5  Je prie la « Prière des enfants de Dieu »

  • Je prie lentement :
    « Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation mais délivre-nous du Mal.
    Car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècles. »

Etape 6 Je reçois la Sainte Communion

  • Désormais préparé(e), je peux m’avancer vers les chaises situées dans la partie avant droite de la nef pour y attendre mon tour. Lorsque celui-ci est venu, je m’avance vers la chapelle du bas-côté où se trouve un prêtre ou un diacre.
  • Le ministre : – Heureux les invités au repas du Seigneur ! Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.
    Moi : – Seigneur je ne suis pas digne de te recevoir ; mais dis seulement une parole et je serai guéri.
    Le ministre : – Le Corps du Christ.
    Moi : – Amen.
  • Je reçois le corps du Christ dans la main et, après l’avoir vénéré, je mange l’hostie. Après quelques brefs instants de silence, je retourne dans la nef pour poursuivre ma prière.

Etape 7 Je rends grâce et quitte l’église

  • Je prie en silence, accueillant la présence du Ressuscité en moi, conversant avec lui et rendant grâce pour ce don immense.
    Le moment venu, je fais le signe de la croix et quitte l’église.