about_small_2

Je ne suis pas certain que Pierre avait imaginé que cette parole hautement spirituelle aurait une telle postérité et serait même Parole de Dieu !

Il fallait bien dire et faire quelque chose : pêcher, ça occupe, avec un peu de chance ça rapportera de quoi manger (il n’a pas l’air de trop y croire) et dans le cas contraire ça ne fatiguera pas trop…
Mais pour Pierre, aller pêcher c’est aussi retourner, après 3 ans d’aventure avec Jésus, à ce qu’il sait faire, son métier, son devoir d’état dirait-on aujourd’hui. Et puis, pour lui, c’est encore retourner à ce qui a déjà été dans sa vie, le lieu d’une rencontre avec Jésus, et d’une promesse (encore inaccomplie) : « Je ferai de toi un pêcheur d’hommes. »

Il y a des périodes dans nos vies, habituelles, où la présence de Jésus semble s’estomper, où les « événements » spirituels se calment ; ça ne « saute » plus dans notre cœur, ou se présente à nous comme un espace de liberté ; rien n’est en route, aucun appel ne raisonne, aucun geste, aucune parole du Christ ne nous indique la route à suivre…

Retournons à la pêche ! Soyons fidèles et patients dans cette pêche où nous ne prenons rien, et laissons notre Sauveur se manifester à nous et nous demander, lorsqu’il le décidera : « M’aimes-tu ? »
Et alors, comme Pierre, nous serons bien obligés de le reconnaître, comme une certitude qui vient de plus profond que nous-mêmes : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime. »
Père Paul Schlienger

  • We understand you
  • We know what is hight quality web
  • We understand you
  • We know what is hight
  • We understand you
  • We know what is hight quality
Write a comment:

Your email address will not be published.