Quoi de neuf en période de confinement ?

Rejoignez-nous quotidiennement sur notre chaîne Youtube.

Prochainement en ligne…

Le caté continue à la maison ! Pour les cm2 : Vincent propose sur son…

Cette proposition du diocèse est un numéro d’écoute dans ce temps de détresse : soignants,…

Parcours de Carême 40 jours pour se laisser transformer par la puissance du Christ INFORMATION…

element10

 Une vision pour la paroisse 

Dans la lumière de l’Esprit, se convertir à Jésus-Christ, aider son prochain et,

ensemble, dans la joie, devenir disciples-missionnaires.

element10

Découvrir / Servir

Un espace aux multiples facettes, une communauté, des célébrations et des animations à découvrir.

Chanter / Prier / Sacrements

Louer par nos chants, prier et partager la Parole de Dieu, ensemble rendre grâce à Jésus notre Sauveur

Formation / Mission

Être chrétien en connaissant la Bible et la Tradition, découvrir l’art de vivre proposé par Jésus, un appel pour chacun.

Sainte Rita

Sainte Rita, ambassadrice de la Miséricorde de Dieu, au coeur de Pigalle, une sainte et un lieu de paix face au Moulin Rouge.

Témoignage

Témoignages Fratello

Témoignages Fratello, Novembre 2019, Sainte Rita Aux Captifs La Libération

Anne-Sophie : "J’ai le cœur rempli de joie. "

"J’ai tout aimé. Les témoignages en particulier, ceux du spectacle Cenaccolo. J’ai été très touchée par le prêtre. Je ne pensais pas qu’un prête pouvait descendre comme nous. Avec les années d’étude, je ne pensais pas, il lui manquait peut-être un peu de repos, ou il a peut-être trop écouté de misère. J’ai fortement pensé à lui quand nous avons prié pour les prêtres ce matin. Tous les jours, il y a quelque chose de beau, de beaux gestes. »

Stéphanie « Ce qui m’a beaucoup plus c’est la rencontre, le relationnel entre les gens, la joie. J’étais très émue pendant la dernière messe. Ce qui m’a beaucoup plus touché, c’est le spectacle sur Bernadette, le premier soir. Le fait que même ses propres parents, ne l’ont pas cru. Ce matin lors de l’évangile, le prêtre a dit, elle n’est bonne à rien, elle voulait être infirmière, c’est elle qui était malade, elle voulait servir les autres mais n’a pas pu le faire. Ça fait pitié. Elle a toujours ouvert la porte et est restée derrière la porte. J’ai aussi étais touchée par le jeune homme qui n’arrêtait pas de gémir mais aussi par le jeune qui a été responsable d’entreprise puis tombé dans la débauche, et qui finit par rentrer dans une Eglise... J’étais toujours au premier rang. (Les prénoms ont été changés)