“Recevez l’Esprit Saint”

Un parcours de Pâques à la Pentecôte pour apprendre à “se laisser conduire par l’Esprit Saint” et devenir des “disciples-missionnaires”.

Parcours animé par la Communauté de l’Emmanuel

6 jeudis soirs + Veille de Pentecôte

Quel est le programme ?

Programme des jeudis soirs (en visio-conférence… puis en présentiel à l’église dès que possible) : 20h30 louange, suivie d’un enseignement et d’un temps de partage en petits-groupes.

  • Jeudi 15 avril : La promesse de l’Esprit Saint dans l’histoire du salut.
  • Jeudi 22 avril : Jésus Christ, Seigneur et Sauveur. La conversion.
  • Jeudi 29 avril : Qu’est-ce que l'”effusion de l’Esprit” ?
  • Jeudi 6 mai : Avec et dans l’Eglise, un feu et des charismes pour la mission.
  • Ascension : /
  • Jeudi 20 mai : La vie dans l’Esprit, une aventure ! Le discernement
  • WE de Pentecôte, samedi 22 mai : “Ecole d’évangélisation” (ateliers) dans l’après-midi, puis mise en pratique dans le quartier et prière en petits-groupes pour l’effusion de l’Esprit, messe solennelle de Vigile de Pentecôte (en soirée).
  • Jeudi 27 mai : “Ecole des charismes” et prière en petits-groupes pour l’effusion de l’Esprit (suite).

La participation à l’ensemble des rencontres du jeudi soir est demandée pour s’inscrire.
La participation à la rencontre du week-end de Pentecôte est importante, mais si vous deviez être absent de Paris ce WE, il est tout de même possible de s’inscrire au parcours.

Ce parcours est-il fait pour moi ?

Pape François, Evangelii Gaudium :
Chaque baptisé, quelle que soit sa fonction dans l’Église et le niveau d’instruction de sa foi, est un sujet actif de l’évangélisation[…]. La nouvelle évangélisation doit impliquer que chaque baptisé soit protagoniste d’une façon nouvelle. Cette conviction se transforme en un appel adressé à chaque chrétien, pour que personne ne renonce à son engagement pour l’évangélisation, car s’il a vraiment fait l’expérience de l’amour de Dieu qui le sauve, il n’a pas besoin de beaucoup de temps de préparation pour aller l’annoncer, il ne peut pas attendre d’avoir reçu beaucoup de leçons ou de longues instructions.
Tout chrétien est missionnaire dans la mesure où il a rencontré l’amour de Dieu en Jésus Christ ; nous ne disons plus que nous sommes « disciples » et « missionnaires », mais toujours que nous sommes « disciples-missionnaires ». Si nous n’en sommes pas convaincus, regardons les premiers disciples, qui immédiatement, après avoir reconnu le regard de Jésus, allèrent proclamer pleins de joie : « Nous avons trouvé le Messie » (Jn1, 41). […] Et nous, qu’attendons-nous ? […]
La mission au cœur du peuple n’est ni une partie de ma vie ni un ornement que je peux quitter, ni un appendice ni un moment de l’existence. Elle est quelque chose que je ne peux pas arracher de mon être si je ne veux pas me détruire. Je suis une mission sur cette terre, et pour cela je suis dans ce monde. […]
Évangélisateurs avec esprit veut dire évangélisateurs qui s’ouvrent sans crainte à l’action de l’Esprit Saint. […]. L’Esprit Saint […] infuse la force pour annoncer la nouveauté de l’Évangile avec audace, (parresia), à voix haute, en tout temps et en tout lieu, même à contre-courant. Invoquons-le aujourd’hui. […]
Pour maintenir vive l’ardeur missionnaire, il faut une confiance ferme en l’Esprit Saint, car c’est lui qui «vient au secours de notre faiblesse» (Rm8, 26). Mais cette confiance généreuse doit s’alimenter et c’est pourquoi nous devons sans cesse l’invoquer. Il peut guérir tout ce qui nous affaiblit dans notre engagement missionnaire. Il est vrai que cette confiance en l’invisible peut nous donner le vertige : c’est comme se plonger dans une mer où nous ne savons pas ce que nous allons rencontrer. Moi-même j’en ai fait l’expérience plusieurs fois. Toutefois, il n’y a pas de plus grande liberté que de se laisser guider par l’Esprit, en renonçant à vouloir calculer et contrôler tout, et de permettre à l’Esprit de nous éclairer, de nous guider, de nous orienter, et de nous conduire là où il veut. Il sait bien ce dont nous avons besoin à chaque époque et à chaque instant. On appelle cela être mystérieusement féconds !

[Vidéo d’explication]

Parmi les différents parcours de la paroisse, ce parcours est un parcours correspondant à “l’étape n°2”, celle l’approfondissement de la vocation de disciple du Christ. Il est destiné aux personnes :

  • (1) ayant déjà cheminé dans un PARCOURS, un parcours de l’étape n°1 (“Parcours Alpha”) ou un Parcours de l’étape n°2 (par ex. “Ecole de Prière”, “Parcours Saint-Marc”, “Parcours Actes des Apôtres”) ou un Parcours spécifique animé par la Communauté de l’Emmanuel (Zaché et ECM), ou encore cheminant actuellement dans la Communauté de l’Emmanuel.
  • (2) ayant déjà une VIE DE PRIERE assez régulière (min. 10/15 minutes quotidiennement consacrées à Dieu).
  • (3) désirant se laisser conduire par l’Esprit Saint pour devenir un TEMOIN du Christ dans la vie quotidienne (et dans la paroisse), ou désirant être renouvelés dans leur vie missionnaire s’ils sont déjà engagés depuis quelques années.

Si le moment n’est pas encore venu pour vous de vous engager dans ce parcours, peut-être gagnerez-vous à vous inscrire au Parcours Alpha qui aura lieu en parallèle. En cas de doute, venez en parler à un prêtre ou aux responsables.

Comment s’inscrire ?

Pré-inscriptions par internet : c’est ICI.